La hernie discale cervicale چاپ
نوشته شده توسط www.france5.fr   
شنبه, 25 اسفند 1386 ساعت 20:38
Douleurs dans la nuque, fourmillements dans tout le bras ou perte de force
Les deux tiers de la population sont exposés un jour ou l'autre à une cervicalgie, une douleur cervicale. La cause la plus fréquente est la hernie discale cervicale, qui pince un nerf.

Cette hernie cervicale touche le haut de la colonne vertébrale, et plus précisément, les disques situés entre les sept premières vertèbres.

La colonne vertébrale est constituée d'une succession de vertèbres qui sont reliées entre elles par un disque intervertébral et des ligaments. En son centre, il y a un canal dans lequel se trouve la moelle épinière, autrement dit les principaux nerfs. Et entre chaque vertèbre, des nerfs sortent pour aller vers les muscles et tous les organes du corps.
La hernie se forme en fait au niveau d'un disque. C'est une excroissance anormale, le disque déborde sur les côtés, en avant ou en arrière des vertèbres. Il appuie alors de manière anormale sur le nerf et ça provoque une cervicalgie.
La douleur part du cou vers l'épaule puis le bras, elle peut même aller jusqu'aux doigts. Des fourmillements aux mêmes endroits, un engourdissement ou une faiblesse des muscles sont aussi des signes courants. La cervicalgie peut aussi se manifester sous la forme de décharges électriques.

Traitements

Dans la majorité des cas, un simple traitement par médicaments suffit à faire passer la douleur. Des moyens simples font passer la douleur en quelques jours ou quelques semaines. Le traitement comporte des antalgiques contre la douleur, des anti-inflammatoires pour lutter contre l'inflammation et parfois, de la cortisone. Un collier cervical, une minerve, peut aussi aider à passer le cap douloureux.
Dans la majorité des cas, ce traitement suffit mais des séquelles peuvent persister sous la forme de signes atténués et acceptables. Un autre traitement est possible : l'infiltration d'un anti-inflammatoire juste au niveau du nerf qui souffre. Le radiologue injecte un corticoïde au niveau de la colonne vertébrale pour diminuer l'inflammation et donc, la douleur. Cela se fait sous anesthésie locale et c'est efficace au bout de quelques jours.

Intervention chirurgicale

Dans certains cas, lorsque la douleur est très importante et qu'elle ne passe pas malgré les médicaments, en cas d'aggravation des symptômes ou si la hernie appuie sur la moelle épinière, l'opération est nécessaire.
Le chirurgien doit alors retirer la petite partie du disque qui est atteint par la hernie. C'est toujours impressionnant de voir un chirurgien travailler si près de la moelle épinière mais les suites de l'opération sont simples. Il est possible de se lever le soir même de l'intervention, en présence d'un kinésithérapeute, et de bouger le cou. Il n'est pas nécessaire de porter une minerve.

Le retour au domicile se fait le surlendemain de l'opération. Petit à petit, il est possible de reprendre toutes les activités de la vie quotidienne. Le résultat est en général excellent et il n'y a plus de douleur après l'opération.
C'est toutefois à nuancer quand beaucoup d'arthrose est associée à la hernie : dans ce cas-là, les douleurs peuvent persister
 
http://www.france5.fr 

یادداشت های بازدید کننده گان
لطفا برای نوشتن یادداشت یا وارد سایت شوید یا ثبت نام نمایید

تعداد مشاهده مطلب : 14013